Le jeu est une stimulation essentielle pour connecter les milliards de neurones qu’ont les bébés et qui ne fonctionnent pas encore entièrement. Ce qui les intéresse le plus, c’est bouger ! Ils vont donc naturellement se tourner vers des jouets qui leur permettent de développer leurs capacités physiques et leurs sens.

L’avis d’ABC+

Le spécialiste des enfants de 0-14 ans, des mamans et des familles nous en dit davantage sur la question :

Quelle est l’importance du jeu chez le bébé ?
Le jeu est très important chez l’enfant de 0-3 ans car il est moteur de son développement physique, sensoriel, affectif et mental, et de son épanouissement. En effet, le jeu l’aide à s’éveiller en stimulant ses sens, sa mémoire, sa motricité, et aussi son imagination. Le jeu lui permet aussi d’apprivoiser et d’explorer le monde qui l’entoure, de surmonter ses angoisses, d’apprendre la vie, de se socialiser…

En quoi le jeu est-il moteur de développement du nouveau-né ?
Au cours de ses 3 premiers mois, le nouveau-né s’éveille au monde principalement grâce à ses 5 sens, notamment l’audition qui est le sens dominant.
Le jeu peut donc être moteur de développement des sens et d’éveil : le jouet peut émettre des sons, des musiques, il doit avoir une forme épurée, un graphisme coloriel simple, doté de formes géométriques, de lumières, de miroirs…
Et la bonne nouvelle, c’est que les parents en sont convaincus, puisque nous avons pu voir que le marché français du jouet 1er âge fait partie des rares catégories de jouets en progression (+3% en juillet 2016 – Source: NPD Group).

Quelles sont les différentes étapes de jeu durant le premier âge ?
L’évolution du bébé entre 0 et 3 ans est telle qu’il y a de nombreuses étapes dans le jeu, qui vont de paire avec le développement de ses capacités physiques et mentales :

– Entre 0 et 1 an : « J’ai des antennes et je m’en sers ».  L’enfant se comporte comme un astronome. Il passe ses journées à observer ce qu’il y a autour de lui, dans les moindres détails. Par le jeu, il acquiert des compétences sensorielles et la préhension globale puis fine. Il explore les objets avec sa bouche pour les comprendre.

– A partir de 1 an et jusqu’à 3 ans : « A moi le monde ». L’enfant se comporte comme un explorateur, qui réalise des expériences pour assouvir un irrépressible besoin d’exploration. Ce sont aussi les années de nombreux apprentissages : marcher, manger seul, être propre, parler en respectant la construction de phrases… Ainsi, les jeux favorisant les apprentissages des formes, des lettres, des mots semblent les plus adéquats, ainsi que les jeux permettant d’affiner sa motricité. Enfin, l’enfant qui se situe dans cette tranche d’âge aime reproduire le monde des adultes qu’il observe. C’est le début des jeux d’imitation, qui est aussi un moyen d’échange privilégié entre enfants du même âge.

Quels sont les 5 jouets pour bébé indispensables ?
En fonction des stades de développement de l’enfant, il y a de nombreux jeux indispensables. En revanche le point commun à la tranche 0-3 ans est que l’enfant, qui n’est pas encore dans une phase de sociabilisation, joue plutôt avec des jouets individuels, avec l’aide de Papa et Maman. Les jeux collectifs apparaissent à partir de 3 ans, et les jeux de société à partir de 6 ans, car c’est à cet âge que l’on est capable de respecter et d’accepter des règles strictes, et que la sociabilisation est bien amorcée grâce à l’école.

– Entre 0 et 1 an, on retrouve les tapis d’éveil multicolores, les portiques, les objets qui font de la musique, les veilleuses qui font de la lumière, les livres simples et colorés et les premières peluches.

– Entre 1 et 2 ans, on retrouve les premiers jeux de construction qui permettent d’emboîter, d’encastrer, comme les cubes et les puzzles, et les jeux qui permettent de nommer, classer, associer… C’est aussi l’apparition des premiers jeux d’imitation, comme le téléphone ou les clefs.

 

– Entre 2 et 3 ans, on continue avec les jeux d’imitations, avec le début d’une distinction entre filles et garçons (c’est à 3 ans que l’enfant découvre la différence des sexes). Le langage s’enrichissant, les livres rencontrent leur succès, ainsi que les coloriages. C’est le début du dessin et des « gribouillages » ! Enfin, avec l’explosion de la motricité, les tricycles, ballons et draisiennes sont aussi des jouets indispensables.

 

L’avis de Jean-François Rochas

En quoi la démarche de réflexion pour les jeux 1er âge est-elle différente des autres jeux ?
Les jeux premiers âge doivent répondre aux besoins spécifiques des enfants de 0 à 3 ans à savoir l’éveil des sens, la découverte, l’apprentissage et la répétition…
Les règles de jeu doivent être simples pour l’enfant même si le jouet en lui-même peut avoir un design et des fonctions complexes.
L’enfant doit pouvoir jouer immédiatement avec le jouet sans qu’un adulte lui explique. Il peut cependant découvrir des fonctions au cours du jeu. 

Quelle est l’importance de ces jeux pour les enfants ? (développement, jouabilité,…)
Un enfant se développe en expérimentant et en répétant son action. Le jeu lui permet cela. Chaque jeu doit stimuler un ou plusieurs sens de manière simple et ludique. En grandissant il fera aussi de son jeu ce qu’il en voudra en détournant sa fonction première. Son imagination sera le moteur de son évolution. 

Quels sont les do/don’t pour la conception des jeux du 1er âge ?
Un jeu premier âge doit être simple à comprendre (voire immédiat) et surtout simple à utiliser.
Pas de fonction majeure cachée. Un bouton = une couleur = un pictogramme = une action. Le design doit être au service de la fonction. La fonction doit être adaptée à l’âge de l’enfant.
Il faut aussi tenir compte des normes pour les jouets destinés aux enfants de moins de 3 ans car elles sont contraignantes en termes de design et de fonctionnalités. Pas de petites pièces détachables, pas de cordes trop longues, niveau de décibel bas pour les produits électroniques…

Quel est l’intérêt et la pertinence des jouets évolutifs pour le 1er âge ?
Un jouet évolutif doit suivre le développement de l’enfant. Il doit donc s’adapter aux besoins spécifiques d’un enfant qui grandit et qui change.
A mon sens, tous les jeux ne peuvent pas être évolutifs car certains sont trop spécifiques à un âge / à un stade d’évolution et d’apprentissage comme par exemple le trieur de formes ou les hochets.
Par contre certains sont assez pertinents notamment sur les jouets qui stimulent les déplacements de l’enfant. La draisienne qui devient un vélo, la trottinette qui a un siège escamotable etc. C’est également plus économique pour les parents qui ont un produit avec une durée de vie plus longue. 

 

Quels types de jouets acheter ?

De la naissance à 3 mois, il vaut mieux favoriser les jouets avec des couleurs, différentes matières, des sons, des odeurs, pour développer tous ses sens.

Dès 6 mois, ses progrès sont immenses, et alors il adorera les balles, les tapis de sol, les jeux de constructions simples, le doudou. Et l’anneau de dentition sera apprécié pour soulager les dents douloureuses. Par ailleurs, les jouets de bain permettront de rendre ludique ce moment de plaisir !

Dès 1 an, la participation au jeu social donne de l’intérêt à utiliser des jouets pour imiter, des poupées. Et les jeux pour son développement moteur et cognitif peuvent être plus complexes, comme les jouets à tirer, à pousser, les contenants, les tableaux d’activités, les livres…