Ces dernières années, les jeux vidéo ont fait l’objet de nombreuses controverses : certains les considèrent comme nocifs pour les enfants, d’autres pensent au contraire qu’ils peuvent être des outils de divertissement ; voire d’éducation.

En tant que parents, vous vous êtes sans doute vous-même posé la question plus d’une fois avant d’acheter un de ces jeux à la mode. Pour vous aider à y voir plus clair, Jeux Dujardin vous donne aujourd’hui quelques astuces.

Aujourd’hui plus de 70% des 6-65 ans jouent aux jeux vidéo, selon une enquête réalisée par TNS Sofres. Les jeux vidéo ne touchent donc pas seulement les enfants, mais ils nécessitent plus de vigilance sur cette cible.

Les Pour :

Les jeux vidéo se jouent avec une manette que l’enfant doit apprendre à contrôler. Cette manette nécessite une activité bilatérale, utilisant des actions différentes des deux mains qui mettent à profit la coordination.
Certains jeux vidéo stimulent également la concentration et la mémoire ; il est donc important de choisir des jeux adaptés à l’âge et au développement intellectuel de votre enfant.

D’ailleurs une étude récente de l’OCDE démontrerait même que jouer modérément aux jeux vidéo pourrait être utile pour décrocher de meilleurs résultats scolaires. La relation entre les résultats scolaires des élèves et les jeux vidéo dépendrait du type de jeux choisit et de la fréquence à laquelle ils y jouent.

 

etude-jeux

Lorsqu’ils sont utilisés avec modération et sous supervision, les jeux vidéo peuvent s’avérer un outil de jeu et d’apprentissage intéressant pour l’enfant.

Les contre :

Cependant, il est important de modérer ces constats puisque les jeux vidéo peuvent également avoir un impact plus négatif sur les comportements de vos enfants si leur pratique n’est pas surveillée.

Tout d’abord, les consoles de jeu incitent à l’inactivité physique, augmentent donc le risque de surpoids chez l’enfant. L’enfant a besoin de se dépenser, de jouer, de toucher, de manipuler, de parler … Bref il doit faire jouer son imagination. L’usage des consoles de jeu doit donc être modéré et restreint dans le temps.

Par ailleurs, il est indispensable d’adapter le jeu vidéo à l’âge de votre enfant : un jeune enfant n’a pas la maturité pour jouer à un jeu vidéo. Il n’a pas les habiletés nécessaires pour véritablement en comprendre les règles et y jouer efficacement. Par ailleurs, les valeurs que véhiculent ces jeux sont généralement la vitesse, la compétition, parfois la compassion, la générosité, mais aussi, très souvent, la violence. Or, les images violentes, présentes dans ces jeux, peuvent créer des angoisses aux plus petits, car ils ne sont pas encore capables de prendre suffisamment de recul par rapport à la fiction.

jeux-video-contre

Enfin, il faut être particulièrement vigilant à la dépendance générée par les jeux vidéo qui peuvent rapidement devenir addictif et engendrer des comportements néfastes pour votre enfant : difficulté de concentration à l’école, troubles du sommeil, impatience, augmentation de l’anxiété. Vous devez donc encadrer l’utilisation des jeux vidéo ce qui commence par la fixation des règles d’usage : temps limite, lieux où les jeux sont permis.

Oui à petite dose

Sans les interdire, il est primordial d’encadrer l’utilisation de ces jeux et de les adapter selon l’âge et la personnalité de votre enfant.

Le monde virtuel permet d’apporter une certaine stimulation et serait même capable de développer certaines compétences chez l’enfant mais celle-ci ne peut remplacer la richesse des expériences réelles.

Les consoles de jeux vidéo, les jeux d’ordinateur ou les tablettes ne peuvent de toute façon pas remplacer les jouets traditionnels – et les jeux de société- qui sont également essentiels au bon développement de votre enfant. N’hésitez pas à inciter vos enfants à passer plus de temps autour d’un bon jeu de société qu’ils permettent d’améliorer l’adresse, l’observation, la mémoire, l’imagination, la rapidité, la patience, la maîtrise de soi…